Vous voulez changer d’activité et exercer le métier dont vous avez toujours rêvé ? Vous êtes salarié ou demandeur d’emploi, et vous souhaitez donner un nouveau souffle à votre vie professionnelle ? Une reconversion professionnelle après 30 ans est la solution choisie par de plus en plus de personnes. En déterminant clairement vos objectifs, vous pourrez vous diriger vers la bonne formation professionnelle et les bons interlocuteurs, pour une reconversion réussie.

1 - Pourquoi se lancer dans une reconversion professionnelle ?

Le bien-être et l’épanouissement se placent de plus en plus au cœur des préoccupations de chacun, et cela s’applique aussi dans la vie professionnelle.

Après 30 ans, vous pouvez réaliser que la voie tracée par vos études ne correspond pas totalement à votre vision du métier que vous vouliez exercer, ou à vos ambitions initiales.

Vous pouvez aussi vous trouver confrontés à la réalité du marché du travail et à son évolution constante. Suivre une nouvelle formation pour se reconvertir s’avère alors un bon choix pour trouver un emploi dans un secteur davantage porteur.  C’est le moment où vous vous demandez si votre vie professionnelle correspond à vos attentes et à vos besoins, pour vous sentir bien. La recherche de l’épanouissement, du sentiment d’accomplissement, peuvent être à l’origine d’une reconversion professionnelle. Ce changement peut être motivé également par la volonté d’évoluer, de découvrir un autre secteur d’activité qui vous a toujours passionné. L’envie de reconversion peut arriver plus tard, après 40 ou 50 ans, et correspond alors très souvent à un sentiment de lassitude, ou à un besoin de donner un nouveau tournant à sa carrière. 

 

 

2 - Quelles démarches pour se reconvertir ?

Le changement de vie professionnelle commence par une réflexion personnelle. Il est important de déterminer avec soin quelle activité vous voulez exercer, et de vous informer auprès d’experts dans ce domaine pour vous faire une idée précise du métier. Une fois que votre objectif est bien défini, vous pouvez vous lancer dans le processus de reconversion professionnelle en suivant ces étapes :

- le bilan de compétences. Il s’agit d’une approche globale qui fait le point sur vos compétences à la fois professionnelles et personnelles. Ce bilan permet de mettre en adéquations vos qualités, vos aptitudes et vos besoins avec votre futur métier ;

- la recherche de formation. De nombreux organismes peuvent vous aider à trouver la formation la plus proche de chez vous, qui correspond à vos nouvelles ambitions professionnelles. Les salariés peuvent s’adresser à leur OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé), alors que Pôle emploi sera l’interlocuteur dédié aux demandeurs d’emploi ; 

- le financement de votre formation. Là encore vous pouvez être aidés dans votre démarche de reconversion selon votre situation. Si vous êtes salariés, vous bénéficiez du Compte Personnel de Formation, que vous avez alimenté en heures de formation depuis le début de votre vie active. Quant aux demandeurs d’emploi, vous pouvez solliciter l’Aide Individuelle à la Formation.

 

Que ce soit dans une optique d’évolution, ou un besoin de changement, la reconversion professionnelle est une démarche très courante après 30 ans. Pour réussir cette nouvelle orientation, il est primordial de bien définir son objectif, et il suffit ensuite d’accomplir les démarches pour trouver une formation appropriée.