Il est vrai qu’après une dizaine d’années d’expérience, nous avons la sensation d’être bien installé dans notre vie professionnelle et personnelle. Ne serait-t-il pas le moment d’accomplir ses rêves et de suivre ses envies ? En effet, face à l’âge de la retraite qui augmente de plus en plus, plusieurs personnes n’hésitent plus à envisager la reconversion professionnelle même après 40 ans.

1 - Pourquoi changer de vie professionnelle à 40 ans ?

On dénombre une certaine réticence à changer de travail ou d’orientation professionnelle après ses 40 ans. Pourtant, il existe aujourd’hui plusieurs cas de réussite professionnelle dans le cadre d’un changement de métier relativement tardif comme celui de Francois Mazon, ancien Directeur Général de Cap Gemini France et Patron de 10000 employés. Ingénieur de formation, il a tout plaqué pour devenir avocat pénal à 50 ans.

Qu’on ait suivi une première voie choisie par ses parents ou simplement qu’on ait exercé pendant plus de 15 ans dans le métier auquel nos études nous avaient prédestiné, c’est généralement une période de la vie où l’on a le sentiment du devoir accompli et l’envie d’être plus à l’écoute de ses rêves.

  • Vous avez l’impression d’avoir fait le tour de votre métier actuel.
  • Vous n’évoluez plus ou vous êtes coincé dans une routine quotidienne qui vous étouffe.
  • Vous vous êtes rendu compte que votre travail payait juste vos charges et vos impôts.
  • Vous voulez vivre une passion, accomplir un rêve d’enfant.
  • Vous estimez que la vie est courte et qu’il faut travailler pour être heureux.

 

 

2 - Comment trouver sa voie, comment choisir son nouveau travail ?

  • Laissez parler vos pulsions, faites appel à votre intuition pour choisir votre nouveau métier.
  • N’hésitez pas à exercer le métier qui vous faisait rêver étant petit.
  • Pensez à faire un bilan de compétences qui vous donnera le choix de vos possibilités selon les compétences acquises.
  • Identifiez vos talents.
  • Explorer le plus grand nombre de voies possibles.
  • Évitez les questions existentielles et demandez-vous qu’est ce qui pourrait vous rendre heureux.

 

 

3 - Quelles sont les Contraintes pour se reconvertir à 40 ans?

Beaucoup de questions nous font douter de notre envie de reconversion ;  essentiellement liées aux responsabilités financières ou familiales  qui nous incombent :

  • Comment y arriver ?
  • Qui va s’occuper de mes enfants ?
  • Qui va me soutenir financièrement pour payer mes crédits et mes charges.
  • Et si j’échouais ?

Il est clair que la décision de changer de métier n’est pas facile à prendre. Pour ce faire, il faut être extrêmement motivé et bien préparé.

 

 

4 - Les points forts d’un candidat à la reconversion professionnelle de plus de 40 ans

N’oubliez pas que vous êtes l’acteur de votre réussite :

  • Vos talents sont votre expertise technique.
  • Votre expérience : votre parcours professionnel et personnel est une richesse pour un employeur potentiel.
  • Votre motivation : vous avez tout plaqué pour un projet de vie professionnelle qui vous passionne.
  • Votre personnalité  et vos qualités.

 

 

5 - Comment faire pour entamer un programme de réorientation professionnelle ?

  • Faites un bilan de compétences : vous aurez une idée claire sur vos compétences professionnelles et personnelles, vos atouts. Plus encore, il pourrait vous aider à trouver votre voie, à prendre une décision en cas de doute.
  • Renseignez-vous sur les éventuelles formations qui pourraient vous aider à changer de vie professionnelle.
  • Pensez à économiser de l’argent, à travailler à mi-temps ou en Freelance pour vous aider financièrement pendant la phase de reconversion.
  • Trouvez des financements de reconversion professionnelle auprès des organismes tels que la CEP, pôle emploi, le FONGECIF.
  • Fixez-vous des objectifs personnels en matière de résultats et de temps.