Les ocpa sont des structures reconnues par l'État. Leur mission auprès des entreprises et des salariés en font un acteur majeur de la reconversion professionnelle. Bien comprendre leur fonction est un atout pour les salariés désirant réorienter leur carrière.

1 - Rôles des opca

Les opca ou organismes paritaires collecteurs agréés ont deux missions principales :

  • Ils collectent les fonds de la formation professionnelle continue auprès des entreprises.
  • Ils financent la formation des salariés.

Toutes les entreprises domiciliées en France ont l'obligation de participer au financement de la formation professionnelle continue. Cette taxe imposée aux employeurs facilite donc le désir de tout un chacun de changer de vie professionnelle. Cette participation financière est calculée en fonction du nombre de salariés employés par l'entreprise et du montant total des rémunérations imposables qui leur est versé.

Une fois les cotisations collectées, les OPCA conseillent les employeurs et les salariés. Ils gèrent également le financement des formations en fonction des besoins des entreprises. Le conseil d’administration paritaire des opca prend les décisions liées aux formations et à leur prise en charge financière librement : type d'actions, durée, montant alloué aux coûts pédagogiques et aux frais d'organisation, modalités de paiement…

 

 

2 - Plusieurs types d'opca

Très nombreux par le passé, les opca ne sont plus que 20 depuis le 1er janvier 2012. Il en existe deux sortes : 

  • Les opca interprofessionnels sont au nombre de deux : les organismes OPCALIA et AGEFOS-PME.
  • Les opca de branche : ils sont en tout 18.

Les opca de branche sont rattachés à un ou plusieurs secteurs professionnels spécifiques. Depuis le 30 juin 2017, les opca doivent proposer un catalogue de référencement des organismes de formation répondant à certains critères de qualité définis par le ministère du travail. Cette obligation permet aux salariés en pleine reconversion professionnelle d'être efficaces dans leurs recherches de formation.   

 

 

3 - Les opca de branche

Au nombre de 18, ils ont tous leurs spécialités. Pour trouver celui d'une entreprise donnée, il faut relever le code NAF apparaissant sur un bulletin de salaire édité par celle-ci, puis effectuer une recherche sur un site internet dédié. Si la demande de formation professionnelle n'est pas confidentielle, il est possible de s'adresser directement au service des ressources humaines. Étant donné que les opca de branche sont très compartimentés, la formation devra se faire dans le même secteur : le but des financements de formation est de répondre aux besoins des entreprises. Si un projet de reconversion professionnelle concerne un métier très éloigné de celui exercé, il y a peu de chance de trouver chaussure à son pied dans l'éventail des formations proposées. Voici quelques exemples d'ocpa de branche : 

  • AFDAS pour les domaines du spectacle, cinéma, audiovisuel, publicité, distribution directe et loisirs, et pour les artistes-auteurs.
  • CONSTRUCTYS pour les entreprises de la construction.
  • FORCO pour le commerce et la distribution.
  • OPCA DÉFI pour les secteurs de l'industrie chimique, pétrolière, pharmaceutique et la plasturgie.
  • OPCAIM pour les industries de la métallurgie.
  • UNIFAF pour les secteur du sanitaire,  du social et du médicosocial privé à but non lucratif.

 

Il en existe 12 autres et il est indispensable de se renseigner sur celui dont dépend une entreprise avant de se lancer dans des projets de formation financés.