En vous préparant pour un entretien d'embauche, vous avez appris votre pitch, préparé votre dossier, plusieurs copies de votre CV, et vous avez choisi une tenue adéquate. Cependant, quand on manque d'expérience dans les entretiens, il serait facile que vous commettiez des erreurs qui pourraient diminuer vos chances d'embauche, voir les rentre nulles. Quelles sont par conséquent les erreurs à éviter ?

1. Les gestes qu’on ne doit pas faire avant l'entretien d’embauche

Se présenter en retard :

Se présenter en retard lors d'un entretien d’embauche est une erreur considérée comme éliminatoire pour le candidat. En effet, le recruteur y verra un manque de sérieux, de respect et d'assiduité.

Arriver trop tôt :

Afin, d'éviter le retard, vous êtes conseillé de venir cinq à dix minutes avant le rendez-vous. Arriver plus tôt que cela peut jouer en votre défaveur. En effet, certains recruteurs vont se sentir obligés de raccourcir leur entretien en cours afin de vous recevoir et pourraient mettre la pression sur vous durant le vôtre.

Tenue non conforme au code vestimentaire :

Ne pas être conforme au code vestimentaire montre un manque de sérieux et de rigueur. Anticipez en vous informant sur la société à l'avance.

2. Donner une mauvaise impression dès la rencontre

Comme on dit « on n’a pas une deuxième chance pour une première impression ». La première impression est très importante lors de toute rencontre et encore plus importante lors d'un entretien d'embauche. Si celle-ci est ratée, le cours de l'entrevue pourrait se retourner en la défaveur du candidat.

Rater sa poignée de main :

Un geste aussi simple que la poignée de main peut en dire long sur vous. Votre poignée de main ne doit donc être ni trop ferme ni trop molle.

S'asseoir avant d'y être invité :

Attendez que le recruteur vous invite à vous asseoir avant de le faire. Montrez-lui que vous connaissez les règles de la bienséance.

S'asseoir dans une position ''trop confortable'' :

Votre corps et votre posture en disent long sur vous. Quand il est temps de s'asseoir, prenez place bien droit. S'asseoir dans une position nonchalante montre votre manque de sérieux et vous asseoir sur le bord de la chaise est un signe de nervosité et de stress.

3. Ne pas éteindre son téléphone portable

Sortir son téléphone ou recevoir un appel durant l'entretien d’embauche peut souvent signifier que vous n'aurez pas le poste. La meilleure chose à faire est donc d'éteindre son téléphone portable.

4. Langage corporel montrant la nervosité

Tous les signes de nervosité sont à éviter et principalement les gestes inconscients. Rappelez-vous qu'il ne faut pas les faire. Un entraînement de motivation est donc nécessaire.

Mettre la main devant son visage :

Quand on se sent nerveux, on a souvent tendance à mettre la main devant le visage. Ce geste est donc à éviter pour améliorer ses chances lors de l'entretien.

Jouer nerveusement avec la fourniture du bureau :

Il est préférable que vous gardiez vos mains sur la table sans toucher à la fourniture de bureau. Vous allez sinon vous distraire, déconcentrer le recruteur et vous montrer stressé.

Trop regarder sa montre :

Durant l'entretien, la personne gérant le temps est le recruteur. De ce fait, ne montrez pas votre stress en consultant votre montre toutes les trente secondes.

5. Les gestes qu'il faut éviter lors de la discussion

Montrer trop d'hésitation :

Respirez bien, utilisez des phrases courtes et concises. Ceci vous permettra d'éviter les silences et les expressions de doute comme : heu, hum…

Utiliser un langage trop familier :

Evitez les expressions familières et assurez vous d'avoir une bonne articulation pour bien vous faire comprendre.

Jurons et insultes :

On ne s’en rend pas toujours compte, mais il arrive qu'on dise des jurons. Concentrez-vous pour éviter de le faire.

Mentir sur son CV :

Il est désormais très facile pour le staff de recrutement de vérifier les informations que vous mettez dans votre CV. De ce fait, évitez de mentir vu que cela ne peut être qu'à votre détriment.

Se plaindre de son employeur/ancien employeur :

Il est possible que votre travail actuel ou précédent n'ai t pas été des plus agréables. Ceci n'est pas une excuse pour vous plaindre et médire de votre ancien patron. Les recruteurs ne le verront pas d'un bon œil.

Demander des questions sur le salaire, vacances sans que la discussion ne s'y prête :

Chaque chose arrive en son temps. Le déroulement de l'entretien mènera naturellement vers les questions salariales. Ne forcez donc pas la discussion pour

Répondre par des clichés :

Bien que cela puisse sembler comme une bonne idée, répondre à la question ''quelles sont vos défauts'' par des clichés comme ''mon principal défaut est que je suis perfectionniste''.

N'avoir aucune question à la fin de l'entretien :

L'un des signes les plus flagrants du manque de préparation pour un entretien d'embauche est l'absence de questions à la fin de l'entrevue. Il est donc préférable d'anticiper une liste d'interrogations.