Il est maintenant assez répandu de passer un entretien d'embauche collectif. Un entretien d'embauche collectif peut-être intimidant, surtout parce que vous allez être en concurrence directe avec les autres concurrents. Ces entretiens d'embauches permettent en général au recruteur un gain de temps considérable, une sélection plus rapide et facile des profils qui correspondent au poste. Ils sont le plus souvent utilisés pour des postes de prise de parole, tel que des postes de management, commerciaux ou de conseils. Si les candidats postulent pour une seule et même offre, il y a en général moins de 10 personnes. Dans le cas où il y aurait plus de postes à pourvoir, le nombre de candidats présents oscille entre 10 et 20 personnes.

Quelles entreprises font des entretiens d'embauche collectifs ?

Vous avez plus de chances d'être recruté sur de tels entretiens dans :

  • Les entreprises de grande distribution (Danone, Procter&Gamble, Unilever) pour des postes à pourvoir dans les métiers de la vente ou du marketing (Chef de secteur, chef de produit)
  • Les entreprises d'assurances et de mutuelles, les banques (LMDE, AXA, Crédit Agricole)
  • Les entreprise de conseils (Ernst&Young, CSC, Deloitte, PwC, Logica)
  • Les entreprises de prêt-à-porter (H&M)

Comment se déroule un entretien d'embauche collectif ?

La plupart du temps, vous serez sélectionné pour participer à cet entretien par téléphone, il est donc nécessaire d'être préparé à l'entretien d'embauche téléphonique et de ne pas négliger ce dernier. Vous serez ensuite convié (vous ainsi que d'autres candidats) sur place, pour passer ce fameux test collectif.

Au début, les recruteurs feront un rappel de la présentation de l'entreprise et de l'offre d'embauche (c'est un rappel car vous êtes censé vous être renseigné avant d'arriver). Après cette présentation, c'est à votre tour de vous présenter, un par un. À la suite de ces présentations, les recruteurs formeront des groupes et vous donneront un sujet à traiter (débat ou mise en situation). La durée de la préparation peut être variable. Une fois que chaque groupe a fini sa présentation, selon les cas, soit vous rentrerez chez vous et serez recontacté assez rapidement (dans le meilleur des cas) pour un entretien individuel, soit vous passerez l'entretien personnel directement après cet entretien collectif.

Quel est le but de ces entretiens ?

Ces entretiens permettent aux recruteur d'évaluer des personnalités. Ils cherchent ainsi à recruter ceux qui se détachent du lot, et qui correspondent le mieux au profil recherché. Sachez alors que ce n'est pas tant vos compétences professionnelles qui sont analysées, mais bien votre personnalité et vos qualités (ainsi que vos défauts). Ils noteront tous les comportements et propos de chaque candidat. Ainsi plusieurs types de personnalités se détachent toujours.

  • Le silencieux : C'est le candidat qui est trop mal à l'aise et qui ne s'exprimera pas ou peu de toute la session.
  • Le profiteur : C'est celui qui profitera de ce qu'ont dit préalablement les autres, reformulera et résumera les idées du débat.
  • Le gouverneur : Il sait tout, dirige tout, n'écoute pas les autres et explique à tout le monde ce qu'il faut faire. Un vrai petit chef.
  • L'expert : Parle peu mais pose ses arguments et n'accepte pas la critique.
  • Le sage : Il témoigne de son expérience pour apporter quelque chose de plus au débat. Il fournira toujours un exemple personnel pour appuyer ses dires.

Quelques conseils pour réussir son entretien collectif 

Le mauvais comportement à ne surtout pas adopter est d'essayer d'écraser les autres. Il ne faut pas chercher à se distinguer par tous les moyens, vous risqueriez d'en faire trop et d'être désagréable. Dénigrer les arguments des autres n'est pas la bonne solution, il vaut mieux tenir sa position tout en tenant compte des arguments des autres. Restez toujours concentré sur ce que les autres disent, c'est votre capacité d'écoute qui est également jugée. Lorsque vous prenez la parole, soyez pertinent et structurez votre argumentaire. Ne vous découragez pas si quelqu'un vous coupe la parole, et si vous arrivez à la lui reprendre avec tact, vous marquerez des points. Ne vous laissez pas impressionner par les autres candidats et ne soyez pas agressif, cet entretien a pour but de voir comment vous réagissez en groupe ou en équipe. Le mieux est de rester calme et courtois dans toutes les situations.

Lors de la présentation de l'entreprise et du poste à pourvoir, n'hésitez pas à prendre des notes. Restez attentif et montrez votre intérêt dans une posture détendue et vigilante.

Préparez toujours l'entretien en amont, un entretien collectif n'en reste pas moins un entretien d'embauche. Vous devez absolument suivre les préparations d'usages avant de vous y rendre (récolte des informations sur l'entreprise et son organisation). Mais aussi, vous devez préparer votre petit speech d'introduction.

Essayez de prendre la parole en premier, cela brise la glace. Comme les recruteurs ne cherchent pas forcément un leader, faites attention à ne pas essayer de ressembler au petit chef.

Les sujets et débats de l'entretien collectif

En général, vous serez placé dans un groupe qui « affrontera » l'autre. Gardez en tête qu'il n'y a pas forcément de bonne réponse au sujet, c'est plus votre capacité à argumenter et à vous intégrer dans une équipe qui est jugée. Il est possible que le sujet porte sur des compétences précises, tel que le calcul d'un budget ou encore bâtir un argumentaire de vente. Les recruteurs ne cesseront de scruter vos réactions, donc vous devez à tout prix savoir argumenter, structurer vos propos mais aussi laisser de la place aux autres. Ce n'est pas pour rien que l'entretien est collectif, si les recruteurs voulaient apprécier vos capacités uniquement, ils vous auraient convoqué à un entretien individuel.

L'après-entretien

Il arrive que les recruteurs débriefent l'entretien avec vous. Ne vous y fiez pas : ceci fait toujours partie de l'entretien. Ainsi, critiquer les autres candidats n'est pas forcément la bonne stratégie, pensez toujours à eux en termes de « collègues » et non d' « opposants », car le but de cet entretien est de vous observer lors d'un travail d'équipe. Ne soyez pas trop relax, vu que ce n'est qu'une prolongation de l'entretien, restez sur vos gardes, ce n'est pas le moment de tutoyer le recruteur !

Par la suite, sauf si les dates ont été précisées, il est bon de rappeler l'entreprise. Cela montre votre intérêt et l'entreprise sera plus à même de vous choisir dans sa décision finale ou pour un éventuel entretien d'embauche individuel.