La reconversion professionnelle des cadres est un sujet d’actualité. Malgré le confort que leur apporte leur position dans l’entreprise, il semble qu’ils soient de plus en plus nombreux à regarder ailleurs. Après plusieurs années passées à l’université, vous avez intégré une grande entreprise en tant que cadre. Ce poste vous convient parfaitement, car il vous laisse une certaine liberté dans votre organisation et vos horaires. Mais voilà que depuis quelque temps, vous vous remettez en question. Vous aspirez à autre chose. Et s’il était temps de changer d'horizon professionnel ?

1 - Bien étudier la question  

Le malaise des cadres est bien réel. Même si généralement le salaire est assez attirant, les journées à rallonge restent éreintantes. En tant que cadre, vous gérez votre vie professionnelle à votre façon. L’impression de ne pas avoir le temps de tout traiter vous dépasse. Le moment est venu de vous remettre en question. Avez-vous discuté avec vos collègues ou votre supérieur hiérarchique de ce sujet ? Ne restez pas seul avec vos questions. 

Renseignez-vous auprès d’associations, de forums ou de groupes d’entraide sur le processus de reconversion professionnelle ; ou rapprochez-vous d’un coach.

Le bénévolat peut aussi être une porte d’entrée dans un nouveau domaine, une façon de connaître les rouages d’une nouvelle activité. Mieux encore, pourquoi ne pas créer votre auto-entreprise ? Avec ce statut, vous pouvez être votre propre patron, tout en continuant à aller au bureau tous les jours. Si jamais votre AE ne fonctionne pas, vous ne perdrez rien et surtout pas votre emploi grâce auquel vous avez un salaire.          

 

           

2 - La formation

Avant de vous lancer, prenez connaissance auprès de votre employeur de tous les droits à la formation professionnelle que vous avez. Vous connaissez forcément le DIF (aujourd’hui Compte Personnel de Formation), et le CIF. Ce sont des heures de formation accumulées durant chaque année passée dans la société.

Au bout d’un moment, vous pouvez demander à utiliser ses heures pour entreprendre une formation. Vous devez avant tout vous assurer que l’enseignement visé sera bien pris en charge par votre employeur. C’est la meilleure façon de garder un pied dans l’entreprise tout en apprenant un autre métier. Il peut s’avérer judicieux d’entreprendre un bilan de compétences avant de se diriger vers un nouvel apprentissage.

 

 

3 - Les impacts

Changer de métier se fait de manière réfléchie. Cela implique un changement de vie, de salaire, d’horaire et d’organisation. Il arrive que le déménagement soit une nécessité pour trouver un emploi dans une nouvelle branche d’activité. La reconversion professionnelle a un énorme impact sur la vie privée.

Le chamboulement peut être très grand, il faut s’y préparer, peser le pour et le contre avant de se lancer. La personne qui partage votre vie devra sûrement trouver du travail ailleurs si vous déménagez. Pensez à vos enfants qui devront changer d’école, à votre maison que vous allez devoir revendre, etc.

La reconversion professionnelle, ce n’est pas uniquement changer de métier, c’est avant tout changer de vie. Votre famille doit être en phase avec votre projet pour que celui-ci fonctionne.