Un bilan de compétences est destiné à faire le point sur vos compétences professionnelles et personnelles, vos acquis et vos éventuels besoins en termes de formations professionnelles. Il peut être utile en cas de reconversion professionnelle, d’un changement de poste, et à tout moment de votre vie professionnelle pour faire le point sur votre carrière, négocier une promotion ou une augmentation auprès de votre employeur. Le bilan de compétences est accessible à tous les salariés, indifféremment en CDI, en CDD, Intérimaires, demandeurs d’emploi, fonctionnaires, étudiants. Cependant, si vous voulez bénéficiez d’un financement total ou partiel, il faut remplir certaines conditions d’anciennetés.

1 - Salariés en CDI ou en CDD

  • Un salarié en CDI doit avoir travaillé 5 ans au minimum dont 1 an dans la société qui l’emploie au moment de la demande avant de prétendre à une aide financière pour faire un bilan de compétences.
  • Un salarié en CDD doit avoir travaillé 2 ans au minimum au cours des 5 années précédant sa demande, dont 4 mois minimum au cours de l’année précédant sa demande.

Cependant, si c’est l’employeur qui fait la demande du bilan de compétences dans le cadre du plan de formation de la société il n’y a pas de conditions d’ancienneté.

 

 

2 - Intérimaires

Un travailleur intérimaire doit avoir travaillé 5 ans au minimum et 1600 heures dans les 18 derniers mois et dans la société qui l’emploie au moment de la demande avant de prétendre à une aide financière pour faire un bilan de compétences.

 

 

3 - Demandeur d’emploi

En tant que demandeur d’emploi, que vous soyez indemnisé ou pas, votre bilan de compétences peut vous être financé, tout ou en partie, par Pôle Emploi. Renseignez vous auprès de votre agence qui vous déterminera de la nécessité du bilan et s’occupera de la demande de financement auprès des organismes agréés.

 

 

4 - Auto financement de votre bilan de compétences

Vous pouvez ressentir le besoin personnel de faire un bilan de compétences, pour vous réorienter, pour obtenir des réponses avant de vous lancer dans une reconversion professionnelle, pour trouver votre voie ou simplement pour faire le point sur votre vie professionnelle ; et malheureusement ne pas remplir les conditions nécessaires à l’obtention d’une aide financière.

Vous pouvez aussi vouloir rester discret, vis-à-vis de votre employeur ou de vos supérieurs quant à vos démarches, et c’est votre droit.

Un bilan de compétences coûte, suivant les établissements, entre 1 200 € et 2 000 €, certes c’est un investissement conséquent, mais qui peut-être un vrai « booster » dans votre vie professionnelle, voir un « révélateur » de carrière.

Quelque soit votre situation, si vous ressentez le besoin de faire un bilan de compétences, n’abandonnez pas, le résultat vous apportera les réponses dont vous avez besoin, renseignez vous auprès d’un établissement pratiquant et auprès de votre établissement bancaire pour obtenir un prêt si vous n’avez pas les fonds nécessaires, vous le le regretterez pas.