On parle sans arrêt de la première impression lors d'un entretien d’embauche. Il est vrai que c'est une étape très importante car le recruteur part déjà avec un à priori sur vous. Mais on ne parle pas assez de la dernière impression, et pourtant, c'est tout aussi important car c'est la dernière image que vous laissez de vous au recruteur. Mais, hélas c'est bien souvent le moment ou le candidat relâche son attention, il est donc plus vulnérable aux pièges des recruteurs.

L'entretien est sur le point de se terminer et votre recruteur commence à conclure en récapitulant. Il propose de vous raccompagner jusqu'à l'entrée et en profite pour continuer à vous parler. Il vous pose des questions anodines, comme par exemple : « connaissez-vous une certaine personne de votre ancienne entreprise ? », « avez-vous d'autres pistes ? », ou il vous demande vos dates de disponibilité. Faites attention ces questions peuvent être des pièges, ne baissez jamais la garde ! Essayez de toujours rester dans la neutralité la plus totale, surtout s'il vous demande si vous connaissez une personne (vous ne savez pas s'il l'aime bien ou pas, alors ne vous exposez pas trop sur le sujet).

Demandez lui plutôt d’où il la connaît, faites le parler. Concernant vos pistes, n'en dites pas trop, vous pouvez par exemple rajouter que c'est son offre qui vous séduit le plus. N'en dites jamais trop, cela pourrait vous porter préjudice, mais restez franc.

Une autre question peut aussi faire flancher votre fin d'entretien. La fameuse question (quasi incontournable) « avez-vous des questions ? ». Ne répondez surtout pas par « non » car pour les recruteurs si l'on est vraiment intéressé on a toujours une ou deux questions. Il est donc conseillé de préparer quelques questions à l'avance.

Ces questions, même si elles sont un peu maladroites, seront appréciées et prises en compte. Elles permettent de mesurer la curiosité, l’intérêt et l'enthousiasme du candidat pour l'entreprise et pour le poste. Sachez que le fait de ne pas voir de question à la fin d'un entretien d'embauche peut même gâcher vos chances d'intégrer l'entreprise !

Il ne faut surtout pas dans ces dernières minutes oublier pourquoi vous êtes là. Restez toujours à l’écoute de votre interlocuteur et restez toujours sur vos gardes. Il ne faut pas oublier que 80% de la communication est non verbale, alors gardez les bon gestes et la bonne posture. Attendez d'être sorti pour pouvoir enfin décompresser. Ne partez pas en tournant le dos à votre interlocuteur ni d'un pas accéléré. Restez naturel et le plus à l'aise possible tout en restant professionnel et attentif jusqu’aux dernières minutes de l'entretien.