Le dog sitter est en quelque sorte une nounou pour animaux. Malgré son nom, ce métier ne concerne pas que les chiens mais tous les types d'animaux (chats, chiens, rongeurs, oiseaux, reptiles, etc.). Ces gardes peuvent être ponctuelles ou régulières, en fonction de la demande du propriétaire de l'animal. C'est une activité présente depuis très longtemps aux États-Unis. Ce phénomène commence à beaucoup se développer en France et prend de l’ampleur jour après jour.

Salaire femme de ménage | Compétences & qualités | Formations 

Présentation métier

Un dog sitter, ou pet sitter, est une personne qui a pour mission principale de s'occuper pendant un temps donné de chiens ou d'autres animaux domestiques pour le compte d'un particulier. On peut aussi l'associer au métier de dog walking qui est littéralement la « promenade de chiens ». Un dog sitter peut être employé sur différentes périodes, cela peut être quotidiennement si le client travaille toute la journée ou pendant une durée plus longue en cas de départs pour le travail. La garde peut également se faire occasionnellement, pour les départs en vacances par exemple. Ce service doit se faire selon plusieurs étapes primordiales pour son bon déroulement.

Étape 1 : la rencontreCette étape est très importante car vous rencontrez pour la première fois le propriétaire avec son animal. Vous devrez donc :

  • Faire connaissance avec l'animal et prendre en note ses habitudes et son comportement.
  • Renseigner le client en lui fournissant divers documents : le contrat et votre fiche d'information (facultatif).
  • Faire une petite balade pour permettre au chien de s'habituer à vous en présence de son maître.

Étape 2 : la prestationC'est là où vous rentrez dans le vif du sujet c'est-à-dire la garde sans la présence du propriétaire. Vous pourrez effectuer plusieurs tâches pour l'animal :

  • Lui apporter les soins qui lui conviennent, des caresses et de l'attention.
  • Lui donner sa nourriture suivant les informations données par le client.
  • Assurer la prise de médicaments (s'il y en a).
  • Lui donner de l'eau fraîche.
  • Le faire jouer
  • Le promener au minimum 20 minutes par jour.
  • Et s'il a un problème l'emmener chez le vétérinaire le plus proche.

Le dog walker lui n'est là que pour la promenade. Il pourra donc effectuer 2 types de promenades :

  • la promenade « hygiène » d’une durée d'environ 30 minutes.
  • la promenade « détente » d’une durée d'environ 1 heure.

Ce cera en fonction des directives du propriétaire du chien.

Statut (salarié, indépendant...)

Le dog sitter peut être employé par une entreprise spécialisée, il aura donc ici le statut de salarié. Le dog sitter peut aussi être un indépendant. Il ne sera donc pas salarié.

Salaire dog sitter

Le salaire d'un dog sitter varie entre le smic horaire soit 9,40 euros et 20 euros. Ce tarif comprend les déplacements et le matériel utilisé. Les salaires d'un dog sitter varient largement en fonction de l'animal, du type de garde et du nombre de contrats qu'un dog sitter peut avoir.

Les avantages de ce métier

Il faut savoir que ce métier comporte de nombreux avantages :

  • Vivre pleinement sa passion pour les animaux.
  • Bonne opportunité pour un revenu supplémentaire.
  • C'est un métier qui ne demande que très peu de qualifications.
  • Vous pourrez disposer d'une grande flexibilité horaire.
  • Le dog sitter qui satisfait ses clients en trouvera très rapidement d'autres.
  • L'on peut s'occuper de tous types d'animaux.
  • Peut servir d’évolution pour devenir éducateur canin, assistant vétérinaire ou toiletteur.

Si l'on est passionné par les animaux ce métier a comme avantage principal de passer beaucoup de temps avec ces petits amours poilus !

Compétences / Qualités nécessaires

En cas d'activité professionnelle, soit en tant qu'activité commerciale (rémunérée), il est obligatoire d’après la réglementation (articles l 214-6 et r 214-25 du code rural et de la pèche maritime et de l’arrêté du 25 mars 2002) de posséder un certificat de capacité attestant de ses connaissances relatives aux besoins biologiques, physiologiques, comportementaux et à l'entretien des animaux de compagnie. Responsabilité De plus d’après la loi n°2003-628 du 8 juillet 2003 (chapitre II art. 4) toute personne acceptant de s’occuper d’animaux doit être responsable de sa santé et de son bien-être. Il faut donc avoir en soi toutes les connaissances nécessaires à la garde d'animaux et ainsi être responsable en toute situation pendant la garde.

Vigilance

Il faut aussi être vigilant concernant la garde de chiens de catégorie 1 ou 2 (attaque et défense). Il est important de se renseigner avant la garde que les propriétaires soient en règle. Vous devez vous aussi avoir une autorisation officielle pour vous en occuper. Il est important également que vous ayez une assurance responsabilité civile professionnelle. Elle permet de couvrir tous les risques et accidents liés à la garde.

Formations

Le métier de dog sitter ne demande pas de diplômes particuliers ou de véritables compétences, la passion pour les animaux suffit en principe juste pour faire de vous un bon pet sitter. Néanmoins il existe une formation à distance reconnue et professionnalisante pour garder des animaux à domicile, vous pouvez faire une demande de documentation ci-dessous :

Récapitulatif de la fiche métier

Points positifs

  • Vivre sa passion
  • Revenu supplémentaire
  • Flexibilité horaire
  • Peu de qualifications
  • Beaucoup de demandes
  • Tous types d'animaux
  • Opportunité d’évolution

Points négatifs

  • Beaucoup de déplacements
  • Beaucoup de responsabilités
  • Voiture obligatoire
  • Bonne forme physique