Vous avez postulé à une offre de travail/stage qui vous plaît, votre candidature a été retenue et vous vous apprêtez à passer un entretien d'embauche. Mais un entretien d'embauche est stressant et il n'est pas facile de savoir comment se comporter au cours de ce dernier. S'il y a impérativement des messages que vous devrez passer au recruteur, il y a aussi des choses à ne surtout pas dire.

Liste des phrases à bannir en entretien d'embauche

Voici une liste de phrases qu'il vaut mieux éviter de prononcer lors de vos entretiens d'embauche si vous souhaitez avoir une change d'être embauché(e) !

1. "Salut, je me présente pour le boulot"

Faites attention à la manière dont vous vous présentez au standard, n'oubliez pas que l'entretien commence à l'instant où vous mettez le premier pied dans l'entreprise. Souvent le recruteur sollicite son assistante sur son ressenti vis-à-vis du candidat. Donc soyez à l'heure et restez poli avec la secrétaire.

2. "Mon ancien patron était un idiot"

Ne dites jamais du mal d'un employeur ancien ou actuel. Vous avez peut-être eu des problèmes avec votre ancien patron ? Ne les abordez pas devant le recruteur si vousne voulez pas qu'il se pose des questions sur la façon dont vous allez vous comporter s'il vous embauche. Et si vous devez répondre à des questions comme "Pourquoi souhaitez-vous changer de poste ?", il vaux surtout s’en tenir à des commentaires neutres.

3. "À combien de congés aurai-je droit et quels sont les avantages du poste ?"

Voici un bel exemple des questions qui tuent un entretien d'embauche. De telles questions posées au début de l'entretien ne dévoilent qu'une seule chose : vous êtes plus intéressé(e) par les avantages du poste que par le travail lui-même. Bien sûr si vous avez passé plusieurs entretiens et que le recruteur désire sérieusement vous embaucher, il est tout à fait légitime de poser ces questions. Mais pour un premier entretien d'embauche, concentrez-vous plus sur vos qualités, sur ce que vous pouvez offrir à l'entreprise afin de convaincre le recruteur que le poste qu'il propose est fait pour vous !

4. "Combien de temps cet entretien va-t-il encore durer, parce que j'ai un autre rendez-vous..."

Poser ce genre de question fait preuve d'un manque d'éducation et donne vraiment impression que l'entretien vous importune. À l'inverse, arrivez quelques minutes en avance à l'entretien pour montrer que le poste vous intéresse vraiment. Ne regardez surtout pas votre montre, si vous avez un autre rendez-vous juste après, prévoyez un délai suffisamment large au cas où le premier rendez-vous dure plus longtemps que prévu.

5. "Est-ce que je vais être obligé de travailler jusqu'à tard ?"

Ne posez pas une telle question, si vous ne voulez pas passer pour quelqu'un d'inflexible et non motivé. Si le poste vous intéresse : gardez donc l'esprit ouvert. Pouvoir s'adapter aux horaires flexibles est toujours très apprécié par les recruteurs.

6. "Mon principal défaut ? Je suis fêtard"

"Citez-moi trois de vos défauts" – voici une question très classique au cours d'un entretien d'embauche, les recruteurs adorent cette question, les candidats la détestent. Et si elle est posée souvent dans les entretiens, c'est parce qu’elle permet au recruteur de voir avec quelle simplicité et lucidité vous y répondez, ce qui prouve votre maturité professionnelle. Même s'il est normal de vouloir donner un aperçu au recruteur de votre personnalité, ne lui dévoilez pas tout non plus. Trouvez des défauts qui peuvent également être des "qualités" pour le poste visé.

Par exemple :

  • "Je suis très exigeant(e) / Je suis perfectionniste" ; d'un côté ce défaut est le gage de la rigueur dans votre travail.
  • "Je suis ambitieux/se" ; ce défaut est adoré par les recruteurs surtout s'il s'agit d'un poste évolutif ou un poste à responsabilités. Démontrer son ambition au travers des sacrifices et efforts fournis pour y arriver, est un vrai défaut positif.

7. "J’ai postulé dans votre entreprise parce que j’ai été licencié et que je suis actuellement sans travail"

Une des choses les plus importantes est de ne pas paraître désespéré ! Les recruteurs ne cherchent pas à sauver un candidat, il cherchent une personne détendue, qui a confiance en ses capacité, "un vrai requin" ! Ne dites jamais "j’ai postulé dans votre entreprise parce que j’ai été licencié, je suis sans travail et désespéré " Mais plutôt : "j’ai postulé dans votre entreprise car je suis persuadé de pouvoir vous apporter de nombreux services". Ne dites jamais "je suis prêt à tout pour travailler chez vous " ! Si votre candidature a été retenue, c'est parce que vous avez les compétences nécessaires pour le poste, donc ayez confiance en vous !

8. "Franchement, je ne sais rien de l'entreprise"

Voilà une question souvent posée en entretien d'embauche. Si vous avez bien préparé votre entretien d'embauche en vous renseignant sur l'entreprise, cette question ne devrait pas vous poser de problèmes. Si vous répondez que vous ne connaissez rien sur l'entreprise, le recruteur conclura que vous n'êtes pas intéressé(e) et que vous n'êtes pas le candidat qu'il lui faut. Montrez au recruteur que vous êtes bien renseigné sur l'entreprise avant de le rencontrer ! Cela fait toujours bonne impression et vous fera gagner des points.