Le domaine de la petite enfance vous attire ? Vous cherchez une reconversion professionnelle vous permettant de concilier vie professionnelle et familiale ? Le métier d'ATSEM vous permet d'investir dans l'éducation des enfants tout en étant polyvalent : accompagnement, soins quotidiens et activités pédagogiques au programme. Découvrons les différentes facettes de ce métier.

Témoignage

Francine, 47 ans, ancienne ingénieur reconvertie au métier d'ATSEM témoigne "Ce qui me plaît le plus, c'est de voir évoluer les enfants tout au long de l'année. Je ne cesse de m'émerveiller devant leurs éclats de rire, leur simplicité et leur naturel. J'ai pu trouver l'épanouissement que je cherchais, et les enfants me le rendent bien par leurs sourires et câlins. Le meilleur conseil que je puisse vous donner si vous souhaitez faire ce métier est de faire preuve de patience, les enfants feront le reste.

Francine47 ans - Hautes-Pyrénées (65)

 

1 - En quoi consiste le métier ?

Devenir agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM), c'est vouloir accompagner des enfants de 3 à 6 ans dans leur quotidien à l'école : les guider sur le chemin de l'autonomie, animer des activités pédagogiques sous la responsabilité de l'enseignant, prendre soin de leur environnement. 

L'ATSEM est au contact des enfants tout au long de la journée : c'est un véritable adulte référent. Il remplit de nombreuses missions au cours desquelles il veille à leur sécurité et bien-être :

  • Accueil.
  • Habillage/déshabillage (manteaux, chaussures).
  • Soins d'hygiène, accompagnement aux toilettes.
  • Service de repas, goûter.
  • Accompagnement à la sieste.
  • Animations périscolaires.

 

L'ATSEM a un rôle éducatif, puisqu'il est un véritable assistant pédagogique de l'enseignant :

  • Préparation des ateliers et installation du matériel.
  • Aide à l'animation des ateliers.
  • Rangement du matériel.

Enfin, c'est lui qui prend soin de l'environnement direct des enfants lors de l'entretien des locaux et du matériel.

 

 

2 - Avantages / Inconvénients

Cette liste de pour et contre du métier vous aidera à faire le point avant de vous lancer dans votre nouvelle vie professionnelle.

Les points positifs : 

  • La relation avec les enfants.
  • La reconnaissance des parents.
  • Les horaires de travail et les vacances scolaires.
  • La sécurité de l'emploi.

 

Les limites : 

  • L'initiative limitée (respect des consignes de l'enseignant).
  • Les diverses tâches ménagères.
  • La fatigue (station debout prolongée, gestion d'enfants difficiles).
  • Le stress (enfants sous sa responsabilité, être à l'affût du risque).

 

 

3 - Qualités requises

Un ATSEM doit faire preuve de :

  • Patience.
  • Disponibilité.
  • Douceur et esprit maternel.
  • Attention, observation, et écoute.
  • Pédagogie.
  • Bon relationnel.
  • Polyvalence.
  • Organisation.

 

 

4 - Formation ou diplôme nécessaire

Il n'y a pas de formation spécifique au métier d'ATSEM. Il est accessible sur concours, qui une fois en poche, permet de postuler sur les différents postes. Il comprend une épreuve écrite d'admissibilité et une épreuve orale d'admission. Il existe des organismes de formation à distance pour vous aider à le préparer.

Pour se présenter, il vous faut remplir l'une de ces conditions :

  • être titulaire du CAP Accompagnement éducatif petite enfance (anciennement CAP petite enfance) ou autre titre équivalent.
  • être parent de 3 enfants.
  • justifier d'une activité professionnelle auprès de jeunes enfants.

Il est possible de suivre (comme l'a fait Sylvie) une préparation par correspondance au concours d'ATSEM. Ceci vous permettra d'étudier quelque soit votre lieu de résidence et votre emploi du temps.

Si vous souhaitez plus d'informations sur la PREPARATION A DISTANCE au CONCOURS D'ATSEM (tarifs de la formation, durée, programme, aides financières possibles,...), vous pouvez faire une demande de documentation ci-dessous : 

 

 

5 - Salaire

Le salaire de l'ATSEM varie en moyenne de 1540€ brut en début de carrière, à 2185€ brut en fin de carrière ; auquel pourront s'ajouter des suppléments (supplément familial de traitement, indemnité de résidence, ou autres primes).