Une SARL est une Société à Responsabilité Limitée. De par son statut juridique et le statut social qu'elle réserve aux dirigeants, elle est fortement employée par les créateurs d'entreprise. Dans cet article, nous vous éclairons sur les avantages et inconvénients propres à la SARL.

1 - Les avantages

a - Un cadre juridique sécurisant pour les associés

Si de nombreux entrepreneurs choisissent la SARL pour la création de leur entreprise, c'est parce qu'elle offre un cadre juridique stable et sécurisant, bien plus encadré que les sociétés par actions. Comme son nom l'indique, la responsabilité des associés de SARL est strictement limitée à leurs apports au capital, ce qui permet d'envisager une création d'entreprise ou une reconversion professionnelle sereinement.

Plus concrètement, prenons un associé qui apporte 8000€ au capital d'une SARL à sa création tandis que ses 2 associés apportent 4000€. Alors, la responsabilité de l'associé majoritaire ne peut dépasser 8000€ tandis que celle de ses associés est à hauteur de 4000€. Cette responsabilité limitée séduit de nombreux entrepreneurs, puisque 75% des entreprises sont fondées sous le cadre protecteur de la SARL.

 

b - Un statut social particulier pour les gérants majoritaires

Les gérants majoritaires d'une SARL bénéficient de la sécurité sociale des indépendants (ancien RSI). Cette affiliation comporte des avantages qui sont intéressants pour la vie professionnelle. Les charges sociales dues par la SARL sont environ 2 fois moins élevées que celles des travailleurs affiliés au régime général de la Sécurité Sociale. Aussi, les obligations administratives d'une SARL sont beaucoup plus simples et allégées, il n'y a par exemple aucune fiche de paie à établir. Notez également que le gérant majoritaire verse chaque année une Contribution pour la Formation Professionnelle (CFP). Cette contribution ouvre droit à la prise en charge totale ou partielle du coût de la formation que le gérant souhaite suivre.

 

c - Un statut de conjoint collaborateur

Si votre conjoint vous accompagne dans la création de votre entreprise, sachez que la SARL lui offre un statut de collaborateur. Grâce à ce statut, le conjoint bénéficie d'une protection sociale complète pour un coût peu élevé. Cela permet à un conjoint de s'impliquer entièrement dans la création et la gestion de la SARL.

 

 

2 - Les inconvénients

a - Des dividendes soumis aux charges sociales

Les dividendes gagnés par les gérants majoritaires sont soumis aux cotisations sociales. Ce n'est pourtant pas le cas des dividendes versés par les SAS (Société par Action Simplifiée). Une deuxième problématique qui peut générer de l'insatisfaction est que l'intégralité de la rémunération des gérants majoritaires est soumise à des cotisations sociales.

 

b - La SARL n'admet qu'un gérant physique

Le gérant majoritaire d'une SARL doit nécessairement être une personne physique. Il n'est pas possible d'envisager une gérance par une personne morale.