Dans le monde du travail, certains indicateurs peuvent être révélateurs ; que vous soyez employé, cadre, patron ou même indépendant, il se peut que votre vie professionnelle ne vous convienne plus. La reconversion professionnelle n’est pas nécessairement l’unique solution, mais certains signes peuvent indiquer clairement un mal-être.

Quels sont les signes d’un besoin de reconversion professionnelle ?

 

  • Vous n’êtes plus intéressé par votre travail : si vos missions vous paraissent rébarbatives et monotones, que votre travail vous ennuie et que vous n’éprouvez plus aucun intérêt pour ce que vous faites, il peut être judicieux de penser à changer de voie.

 

  • Vous vous sentez très fatigué : si vous êtes épuisé à longueur de journée, que vous dormez beaucoup, mais mal et que vous éprouvez de grandes difficultés à sortir du lit le matin, cela peut-être le signe d’un important épuisement.

 

  • Votre vie personnelle est impactée : votre couple commence à battre de l’aile ou les disputes avec vos amis sont nombreuses ? Si vos soucis professionnels prennent le pas sur votre vie personnelle, il faut absolument réfléchir à votre situation et vous poser les bonnes questions pour avancer.

 

  • Votre vie sociale est devenue quasi-inexistante : vous n’avez envie de rien, vous restez chez vous et délaissez vos amis ? Il est probable que vous sous sentiez déprimé et épuisé après vos journées de travail. Lorsque vous perdez tout intérêt dans vos loisirs, il est temps de s’inquiéter.

 

  • Votre famille s’inquiète pour vous : dès lors que vos proches commencent à vous poser des questions sur votre situation au travail, vous font part de votre mauvaise humeur constante ou de votre fatigue flagrante, c’est un signe que vos problèmes ne sont pas dans votre tête.

 

  • Vous êtes stressé à l’idée de vous rendre au travail : tous les matins, vous avez mal au ventre et allez au travail à reculons. Vous êtes aussi victime de la déprime du dimanche soir et attendez avec obsession le week-end ? Ce sont des signes qui ne trompent pas, il y a un vrai problème.

 

  • Vous êtes devenu cynique envers vos collègues, votre patron ou vos clients : vous ne vous sentez pas épanoui dans votre environnement professionnel, pas intégré à vos collègues ou n’avez plus de considération pour vos clients. Aucun doute, il faut changer de situation professionnelle.

 

  • Vous ne vous sentez plus reconnu dans votre travail : véritable moteur professionnel, la valorisation au travail est cruciale. Sans aucune reconnaissance de votre travail, il y a fort à parier que votre motivation va baisser.

 

  • Vous réfléchissez et avez des projets en tête : votre cerveau « bouillonne » et vous avez des idées pour vous reconvertir, vous pensez à faire une formation professionnelle, à changer de métier, à faire une pause, à partir en voyage… Bref, vous agissez.

 

  • Les récits de changements de voie vous font envie : vous êtes de plus en plus curieux envers ces personnes qui se sont reconvertis. Cela engendre chez vous des questions et de l’excitation ? Mais, vous aussi, vous pouvez changer de vie !

 

Il est important de prêter une attention toute particulière à ces différents signes qui dénotent un désir de reconversion. Chaque personne est différente, mais le stress, le burn-out ou l’épuisement sont des dénominateurs communs. Réfléchissez et commencez tout doucement à préparer votre éventuelle reconversion si vous vous sentez concerné.