Métier guide touristique

Salaire guide touristique | Avantages du métier | Évolution du métier | Compétences & qualités | Formations | Points à retenir

Ce métier porte dans les secteurs de la Culture, du Patrimoine, de l'Artisanat d'Art, du Sport, du Loisirs et du Tourisme. Il consiste à faire visiter à des groupes de touristes français ou étrangers des sites touristiques (musées, châteaux, monuments ou sites historiques) en expliquant et commentant pour eux dans leur langue. Il faut être apte à répondre au besoin des touristes. C'est un métier de saison, ce qui veut dire que cet emploi ne s'effectue que quelques mois par ans et doit prévoir une activité complémentaire. C'est un métier qui peut convenir aux étudiants, de par sa flexibilité, son dynamisme et sa saisonnalité. Un guide doit être disponible 7/7j en été, du matin au soir. L'emploi du temps est instable puisque le guide touristique est souvent employé par des agences de voyage, des tours-opérateurs ou par les offices du tourisme à la journée. L'avantage est qu'un guide voyage beaucoup, avis à ceux qui ont la bougeotte !

Découvrir toutes les offres de travail Guide touristique

Statut (salarié, indépendant...)

Métier guide touristiqueUn guide touristique est le plus souvent un saisonnier indépendant, c'est à lui de trouver les missions de travail dans la région et de démarcher auprès des offices du tourisme et des compagnies de voyages.

Salaire guide touristique

Salaire guide touristiqueSelon le type de visite, le salaire est de 80 à 155 euros la journée pour un débutant. L'on peut gagner entre 1600€ et 2200€ bruts par mois. Si l'on se débrouille bien, il peut y avoir des pourboires, ce qui n'est pas négligeable.

Les avantages de ce métier

Les avantages de ce métier sont multiples :

  • - Saisonnalité : pour les étudiants, ce job convient parfaitement puisqu'il est intimement lié aux vacances, c'est un travail tout indiqué pour les personnes qui ne peuvent travailler que pendant les vacances.
  • - Voyage : c'est le travail idéal pour les personnes qui aiment voyager à moindre coût ! Idéal pour les étudiants qui veulent voir un peu de pays tout en étant rémunéré !
  • - Contact : c'est un travail exceptionnel pour améliorer son sens du contact avec les gens ! Pour tous ceux qui adorent faire de nouvelles connaissances et qui aiment dialoguer, ce job est fait pour vous !
  • - Curiosité : c'est un travail exigeant en terme de connaissances, et qui favorise et développe la curiosité des gens sur un sujet.
  • - Partage : être guide touristique n'est pas qu'un job, c'est aussi un bon moyen de partager ses connaissances, ses anecdotes ou ses bon plans avec les gens.
  • - Tempérament de meneur : sans non plus être tyrannique, c'est le job idéal pour tester ses capacités de meneur ou de les exercer.

Ce sont des avantages qui profitent à ceux qui veulent se lancer dans la profession de guide touristique !

Évolution du métier

Il n'y a pas vraiment d'évolution de carrière. Un guide touristique peut décider de changer légèrement de direction, par exemple travailler dans d'autres métiers du tourisme, ou travailler en agence, s'il est formé. Un guide touristique, si ses qualités d'écriture et ses connaissances du terrain sont très bonne, peut participer à la rédaction de guides touristiques.

Compétences / Qualités nécessaires

Communication Pour être un bon guide touristique il faut avoir le sens du contact et aimer informer et communiquer. Être enjoué et avoir la pèche La bonne humeur est toujours de mise ! Travail en extérieur Il faut aimer bouger (et cela, par tous les temps). Gestion Organiser et gérer un groupe en sortie fait partie des prérequis. Il ne faut pas se sentir débordé face à un groupe de personnes que l'on ne connaît pas et il faut pouvoir gérer les groupes qui peuvent se disperser rapidement. Pour être un bon guide touristique, il ne suffit pas d'être un crack dans un domaine, il faut aussi veiller au bien être du groupe de visiteurs. Il faut savoir être bien organisé et gérer la visite au mieux. Ainsi il est de son ressort de connaître et réserver les places de parking liées à la visite, il doit prévoir des pauses (déjeuner, toilettes, achats de souvenir) et inclure ces temps de pause à la visite. Il doit aussi savoir indiquer, conseiller ou réserver un restaurant, bref, tout faire pour que le groupe de touristes dont il s'occupe passe un bon moment. Langues étrangères Les natifs étrangers qui parlent leur langue maternelle ont un avantage indéniable. Maîtriser au moins une langue étrangère est nécessaire : d'une part dans le cadre professionnel pour contenter son audience et d'autre part pour rester compétitif face aux autres guides. Expertise et Curiosité Un bon guide touristique maîtrise son sujet et prépare les visites avec la plus grande attention. Il se doit d'être ou de devenir spécialiste d'un endroit, d'une période ou d'un personnage historique et n'a de cesse de faire des recherches afin d'actualiser ses connaissances dans le but d'être le plus précis possible. Il se doit d'être incollable sur toutes les questions potentielles des touristes, même les plus pointues, car en effet, certains spécialistes de la question voyagent aussi ! Une bonne mémoire Le guide touristique doit disposer d'une excellente mémoire car il est mal vu de s'aider de ses notes sur le terrain, ce n'est pas très professionnel. Un bon guide touristique se doit d'être toujours en contact avec des spécialistes et des responsables du site de la visite, collectant ouvrages, photographies et/ou illustrations pour agrémenter son savoir. Des qualités orales aussi bien qu'écrites Un guide touristique ne doit pas que faire preuve d'un bon niveau oral, mais aussi d'un bon niveau d'écrit. Il devra rédiger des textes à forte valeur ajoutée sur les sites qu'il fait visiter. Un raconteur d'histoires Un guide touristique s'adapte à son audience et trouve toujours une anecdote afin de captiver son public. Il doit savoir faire face aux imprévus (la pluie, un accident, etc.) et doit avoir une bonne capacité de réaction. Une excellente condition physique c'est un métier qui requiert de bonnes capacités physiques puisqu'il s'agit de toujours rester debout, de supporter les trajets et transports, et de marcher par tous les temps. Flexibilité Un guide touristique doit être disponible 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, il n'est pas à l’abri de remplacements ou de déplacements à la dernière minute.

Formations

Formation guide touristiquePour devenir guide interprète, il est préférable d'avoir eu au moins un Bac+2 ou un Bac+3 en langues, en hôtellerie et tourisme ou autres formation dans le tourisme, le patrimoine et la culture. Pour pouvoir exercer ce métier, il faut être détenteur d'une carte professionnelle de guide-interprète de niveau national ou régional. Le diplôme qui prépare à l'obtention de cette carte s'appelle le DGIN (diplôme de guide-interprète national) et il se prépare en 1 an dans 11 universités. Peuvent le passer les détenteurs du BTS tourisme ou ceux suivant une licence d'histoire de l'art ou de médiation culturelle après leur 2ème année. Dans le cadre de la carte de guide-interprète régional, il suffit d'en faire la demande lorsque l'on est titulaire du BTS Tourisme ou après avoir validé 2 années d'études dans l'enseignement supérieur ou après avoir réussi un examen régional. Il est également possible depuis 2012 de trouver des formations de licences professionnelles dans certaines universités ou des masters orientés guidage.

Récapitulatif de la fiche métier
  • Points positifs
  • Salaire de 1660€ à 2200€/mois
  • Saisonnalité
  • Partage
  • Curiosité
  • Voyage
  • Belles rencontres
  • Contact
  • Communication
  • Points négatifs
  • Être toujours sympathique et souriant
  • Être informé, savoir répondre aux questions
  • Emploi saisonnier

N'hésitez pas à laisser des commentaires sur cette page !

 

Haut de page